Crossfit : Qu’est-ce qui fait son succès ?

Sommaire

 

Ca marche très fort pour le CrossFit depuis quelques années et cette tendance s’accélère encore actuellement. Savant mélange entre différents sports et du physique graduel, le CrossFit a un avantage : on ne s’ennuie pas car le WorkOut of the day (WOD pour les branchés) permet d’exécuter une liste de tâches prédéfinies en poids, en répétitions et en durée.

Le crossfit, c’est quoi ?

Le fonctionnement du CrossFit est de s’améliorer dans des thèmes liés à l’effort :

Améliorer son cardio et son endurance, la tenue sur le long terme du muscle, savoir allier la puissance et la force, se connaître de mieux en mieux pour ne pas mélanger vitesse, coordination et précision, on doit pouvoir faire toujours mieux grâce sa maitrise de son équilibre le tout en décuplant sa souplesse et son agilité.

Etant donné la diversité de ce à quoi il faut avoir recours pour devenir meilleur, le CrossFit est une discipline très complète !

Les règles de l’entrainement

Les fondements pour le training Crossfit tournent autour de 3 points. Comme nous l’avons vu précédemment, chaque jour est un jour nouveau (par rapport à son WOD).

On distinguera si le sportif s’entraine avec du matériel ou non. Si pas de matériel, dans ce cas, les exercices tourneront autour des tractions, des flexions, des pompes ou encore le travail de la sangle abdominale, bref un entrainement de gymnaste. Si il peut utiliser du matériel, là, c’est le travail d’un haltérophile : il se servira d’une barre lestée pour des soulevés de terre ou squats. Il se servira aussi pour travailler son muscle cardiaque de tapis de course, de rameurs ou d’elliptiques pour améliorer son cardio.

Les adeptes du CrossFit doivent constamment faire bien (qualité de l’exécution de l’exercice) mais aussi mieux (quantité de travail prévu). Mais il ne doit pas en rester là simplement. Faire toujours plus en respectant ce qui est prévu mais le plus rapidement possible, est ce qu’on appelle le conditionnement métabolique. Ces Metcons sont la source pour celles et ceux qui veulent se dépasser et devenir des confirmés.

Il est nécessaire de suivre un rythme pour enchainer ses jours de travail et de repos, rythmes qui diffèrent selon les uns et les autres mais en général un 3/1 ou un 5/2 (plus de training que de repos) sont classiques.

 Qui sont les adeptes du Crossfit ?

Parmi les activités sportives qui connaissent un succès grandissant à Paris et dans nos grandes villes, le CrossFit  ! Ainsi, le CrossFit  attire aujourd’hui de nombreuses personnes de différents profils : des jeunes, des adultes, des séniors, des hommes et des femmes. Cette activité sportive suscite, de plus en plus, l’enthousiasme des citadins. La preuve : le nombre de salles de CrossFit à Paris ne cesse d’augmenter ! Le CrossFit a conquis les villes !

Pourquoi ce succès et quel est l’avenir de cette discipline sportive ?

 

Quasiment 1 Français sur 2 pratique une activité sportive régulièrement. Devant ce constat, un grand nombre d’enseignes de sport mais aussi de petites salles privées en ont profité pour mettre en place des Box, lieux hyper-étudiés pour pratiquer le CrossFit.

Aux alentours des 250000 personnes seraient adeptes de cette discipline. Sans doute, le côté dépassement de soi avec un aspect ludique quand même, sont certainement les moteurs du succès. En effet, combattre son stress, se défouler de sa journée et en même temps se dépasser donc avoir une source de plaisir grâce à du travail bien fait, ce sont les atouts du CrossFit !

Par conséquent, si on résume, nous avons une activité pour tous (niveaux du WOD en fonction de la condition physique de la personne), et une activité conviviale car tout le monde y est représenté.

Donc pas de surprise quant à l’explosion des Box en France et les milliers de sportifs qui s’y précipitent. Nous sommes bien loin de 2012, en France, où les premiers pratiquants du CrossFit cherchaient des « spots » pour pratiquer. C’est plus qu’une tendance, plus qu’une mode : on a réellement été témoin de la création d’un sport à part entière depuis quelques années.

CrossFit : à quel âge peut on commencer les entrainements ?

Nous avons vu comment fonctionnait le CrossFit et ses différents exercices et leurs conséquences recherchées sur le corps qui travaille. On notera entre autres le renforcement musculaire, la souplesse et l’agilité, le bon fonctionnement du muscle cardiaque…

Partant du principe que quelque soit l’exercice, sa durée, le nombre de répétitions, il sera impératif de bien s’échauffer pour éviter les blessures dues à l’effort qui va suivre. Il faut également suivre les conseils des plus érudits pour éviter de mal se positionner, source à nouveau de blessure.

De là, le CrossFit est praticable sans limite d’âge. Comme dans toute discipline, une visite chez son médecin est obligatoire pour avoir le feu vert ! Le praticien ne pourra pas être contre car ce sport va dans le bon sens, c’est à dire l’amélioration du cardio, et le renfort musculaire, pour ne citer qu’eux, sauf s’il décèle une contre indication… eh oui, ça arrive ! De toutes façons, si c’est une salle sérieuse, il vous sera demandé l’autorisation de votre médecin.

Néanmoins, évitez de commencer seul chez vous dans le salon ou le garage. La maison n’est pas une structure adaptée et même sans parler d’accident, l’individu va perdre très vite patience, car il va tâtonner, perdre l’envie et finira par se démotiver. L’ambiance d’une Box est sans pareil !

 Est-ce que le CrossFit est vraiment bon pour le corps ?

Les avantages du Crossfit

Un sport complet et polyvalent

Adapté à tous

 Meilleure santé et nutrition souvent respectée

Consommation élevée de calories

 Mental et dépassement de soi

Un sentiment d’une grande famille

 

Les inconvénients du Crossfit

Attention aux blessures

Manque de liberté dans son entrainement

Difficile de se positionner seul pour travailler

Mon avis sur le CrossFit

Si je mets en balance les effets positifs et les effets négatifs du CrossFit, force est de constater que les bienfaits sont plus importants. Néanmoins, comme toutes activités sportives, il est nécessaire de prendre des précautions pour éviter les blessures.

En fait, que l’on soit jeune ou moins jeune, la notion de plaisir doit l’emporter sur le reste. En effet, les sensations « intimes » lors d’une séance doivent primer sur « combien j’ai soulevé », combien j’en ai fait », « j ai fini le premier » et j’en passe !

Ainsi, la séance doit rester personnelle même si on est plusieurs sur le plateau.

Nous pourrons en discuter mais je suis persuadé que la liaison cerveau – muscles est primordiale pour le bon déroulement d’un entrainement CrossFit ou tout autre discipline visant à dépasser son espace de confort. En effet, c’est là que la patience pour progresser est de rigueur car exécuter un mouvement ou un enchainement de mouvements demande concentration et dextérité pour imaginer dans le fonds de sa tête, le muscle en évolution, les fluides qui vont et viennent, bref toute la mécanique

En réalité, ce n’est plus réellement la sensation brute qui compte mais tout un ensemble orchestré par le cerveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour aller plus loin
Ces articles peuvent vous intéresser
calories brûlées en fonction de son activité

Pourquoi faire du sport ?

Il y a une question qui revient très souvent, c’est celle de la nécessité de faire du sport. En effet, pour certaines personnes, cette interrogation

Restez informé !

Ne ratez plus aucune de nos infos !

NEWSLETTER